Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 novembre 2010 3 24 /11 /novembre /2010 00:01

ondine.jpgGérer son stress !

Bonjour à tous. Trop longtemps sans vous avoir raconté mes aventures, mes réussites, mes erreurs, mes gros ratages…

Etant donné que ce papier a pour titre : "Gérer son stress", c’est justement parce que j’ai fait une énorme erreur sur le 100 K d’Everest où j’étais qualifiée il y a 3 semaines.

Je résume : 120 joueurs payés. Je suis 117 ème avec un assez petit stack et il reste 123 joueurs en course. De nombreux amis virtuels me soutiennent et m’encouragent sur le chat et sur msn. Vu le montant des blinds et le nombre de jetons qu’il reste aux 3 derniers, si je ne bouge pas, je suis assurée de terminer dans les points et de gagner 500 euros… pas mal quand même.

Sauf que. Oui sauf que… j’ai KQ cœur, je suis de BB et je fais tapis. Mon voisin de gauche me suit… Une dame de cœur au flop. Bon… pas de nouveau cœur au turn, pas de K… River un 8. Mon voisin a un brelan de 8 et je termine 122 ème…

Je n’ai pas su gérer mon stress. Rien ne m’obligeait à faire tapis. Je devais attendre et attendre. Et là folle de rage contre moi je coupe tout parce que mes copains ne comprennent pas pourquoi j’ai aussi mal joué. J’ai mis 3 jours pour m’en remettre. Bon ok, il y a pire. Je n’ai rien gagné, mais surtout, je n’ai rien perdu.

Avec un peu de recul, je dois avouer que cette erreur est une sacrée leçon de poker. Je sais que j’ai tendance à cliquer trop vite, à ne pas assez réfléchir sur les probabilités, sur les pourcentages de réussite… Mon voisin de gauche ne perdait pas grand chose à suivre mon tapis, et ça, je n’y avais absolument pas pensé non plus.

La semaine suivant cette grosse bêtise, j’ai joué hyper agressive et bien entendu, ça n’a pas plus marché parce que j’en arrivais à faire n’importe quoi.

Bien calmée, j’ai une fois de plus changé ma façon de jouer et je vois la différence. La preuve, aux tournois de David sur ACF, je suis qualifiée pour les quarts de finale en terminant 6ème aux 8ème de Finale.

Tournois super sympas, du bon niveau, une ambiance agréable et le plaisir de retrouver la plupart d’entre vous.

On peut juste regretter qu’il soit impossible d’écrire sur le chat en tant qu’observateur. Alors David me dicte sur msn des messages à adresser aux joueurs. Le style : soyez sympas avec ma chroniqueuse… lol… ou n’oubliez pas que le premier des 8e de finale est directement qualifié pour l’étape des champions et décroche le ticket Sat 50 euros…. Ainsi que des GL à la TF et des GG pour ceux qui sortent…

Voilà une sacrée leçon de poker. Gérer son stress… c’est la principale qualité des champions. On a beau le savoir, ce n’est pas pour ça que nous, enfin moi, simple joueuse du soir, j’arrive à appliquer cet adage. Mais…. je m’améliore….

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 10:43

ondine.jpgBonne rentrée à toutes et à tous !

Bonjour à tous

J’espère que vous avez passé un bel été et que vous entamez cette rentrée en pleine forme et hyper motivés pour «pokériser».

J’ai le sentiment que les choses se sont un peu calmées sur les tables au niveau de l’ambiance. Je n’ai pas encore beaucoup joué mais je n’ai pas ressenti cette agressivité qui régnait dans toutes les rooms après la nouvelle loi.

Pourtant, je regrette que trop peu de tournois privés soient programmés, mais j’avoue ne pas avoir encore téléchargé toutes les salles fr. D’ailleurs les tournois mis en place par David sur Winamax nous prouvent le succès de ce genre de challenge. Il faudrait que cela puisse exister comme auparavant car ces tournois privés étaient l’occasion de nous retrouver entre amis et de passer des soirées chaleureuses et drôles. C’était aussi la possibilité de nous confronter, de parler de nos stratégies, de nos erreurs ou de nos réussites et ainsi d’évoluer et de peaufiner notre façon de jouer.

Bien entendu, j’adore jouer au poker, mais je pense qu’il est indispensable d’entamer des conversations sur les tables. Sinon, j’ai l’impression d’être une sorte de robot face à d’autres extraterrestres qui cliquent machinalement sans âme et sans panache….

A très vite pour vous conter mes nouvelles aventures.

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
8 août 2010 7 08 /08 /août /2010 10:02

ondine.jpgDepuis la nouvelle loi

Et voilà, nous sommes entre nous, entre français… Gens normalement cultivés et bien élevés… N’en croyez rien… Mais je pense que vous avez eu l’occasion de vous rendre compte à quel point l’ambiance et la façon de jouer ont changé. Car, on se retrouve face à des joueurs qui semblent mettre en jeu leur maison, leur voiture ou leur vie alors qu’il ne s’agit que de freerool et que j’ai vu un personnage en insulter un autre parce qu’il lui a fait perdre la somme énorme de 0.40 euros… Oui, oui vous avez bien lu.

Et justement, sur le plan des insultes, elles fusent à tout va. Je n’ai jamais rencontré de gens aussi grossiers et aussi vulgaires que depuis cette loi qui nous oblige à jouer entre français. Je tiens à préciser que je ne joue que sur Everest actuellement. Mais il est fort possible que se soit pareil sur toutes les rooms. Donc pour revenir à la grossièreté, je me suis faite insulter pendant deux heures par un malade, et cela est arrivé plusieurs fois. Car, si on a le malheur de répondre à ce genre de personnage qui passe son temps à nous narguer du fait qu’il se croit le plus fort sur un freeroll, il ne nous lâche plus et c’est l’enfer….

Sur la façon de jouer, ce ne sont que des fish, des "All In" pendant des heures, du n’importe quoi, de l’énervant… impossible de jouer, il ne s’agit plus que de loto et une table entière pâti de ce néophyte. Sur les privés ce n’est pas mieux. Alors que nous avions le plaisir de nous retrouver entre amis chaque soir, voilà de nouveaux arrivants qui bousillent tout. Un exemple : j’ai AK, je relance. Mon voisin de droite me suis. Un As au flop, je fais tapis il me suit. Il a A3 dépareillé… et se retrouve à la river avec une quinte…. Rien ne prévoyait cette quinte au flop, pourquoi suit-il avec un si mauvais kicker?

Voilà le résumé de tout ce qu’il se passe sur Everest et sans doute ailleurs.

Je n’ai plus aucun plaisir à jouer au poker, plus aucune envie de croiser des néophytes qui tentent n’importe quoi sur des tournois freerolls, plus envie de me faire agresser continuellement, plus envie de m’énerver chaque soir alors que c’était un plaisir, une détente, des rencontres amicales et chaleureuses. Il y'avait du respect, cela n’existe plus.

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 22:50

ondine.jpgAprès avoir joué contre Antoine Saout en Heads-Up ... C'est ici

Après avoir fait une escale pokeristique chez Mickey .... C'est ici

Après nous avoir fait vivre ses aventures freerollesques ... C'est ici

Après avoir répondu à mon interview ... C'est ici

Après avoir joué en live à l'EPEC ... C'est ici

Mais où est donc t'elle passée ?

Rassurons-nous, Ondine ne m'a pas largué .. (Pokeristiquement , hein ^^) .

Elle est actuellement très prise par son travail ainsi que les vacances estivales qui s'annoncent, explique son silence qui manque au blog quand même :)

Ondine nous reviendra en pleine forme à la rentrée nous faire vivre ses aventures et nous faire partager ses écrits très talentueux . Elle vous souhaite à tous de bonnes vacances :)

Si vous ne connaissez pas encore "Dans les yeux d'Ondine", je vous invite à consulter la touche féminine du blog, le poker vue par une joueuse en cliquant ici.

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
22 mai 2010 6 22 /05 /mai /2010 11:16

ondine.jpgPoker Cup Marne la vallée – Tournoi Live Betclic

Après avoir passé un bon nombre de soirées à tenter de me sélectionner pour un tournoi live de la région parisienne organisé par Betlic, j’ai enfin réussi à être qualifiée pour Marne La Vallée. Mais revenons en arrière avant de raconter cette journée du 15 mai. Comme vous êtes nombreux à le savoir, les tournois commençaient tous à 20 heures. Ce qui fait que l’on se retrouvait avec 5 tables ouvertes en même temps : Cergy, Versailles, Fontainebleau, Paris et Marne La Vallée. Et là, il ne s’agissait plus de poker, mais d’entrer en guerre et de jouer à la bataille…. Des all in à tout va, des relances incohérentes, des bluffs mal gérés… du n’importe quoi… avec en conclusion des petits chanceux qui touchaient, à la river, flush ou deux paires avec par exemple 3 et 7 dépareillés en main…. Ces tournois quotidiens furent donc plutôt crispants à jouer, mais un tournoi live à l’appui ne se refuse pas, donc on se calme, on essaye de jouer sans trop s’énerver… et durant la majeure partie du temps, seule la chance permettait de se qualifier. En table finale les choses s’arrangeaient un peu, oui un peu seulement…

Mon carton en main, je suis ravie d’aller jouer chez Mickey puisque le tournoi se déroule dans un magnifique hôtel du parc Eurodisney. Dans le hall digne des grands palaces, on nous remet un petit cadeau (une sacoche avec un tee-shirt et un paquet de cartes), sympa… Au fond du hall, un buffet où sont installés des tasses, des petites affiches indiquant jus d’orange, de pamplemousse, lait froid… Ha bonne idée me dis-je, un bon café à 10 heures du matin sera le bienvenu… Sauf que rien n’est jamais venu alimenter ce buffet. Il est resté vide toute la journée. C’est un peu dommage que nous n’ayons pas pu avoir la possibilité d’acheter à boire et à manger sur place.

On m’attribue la table 11 et je rentre dans une immense salle pour me diriger vers cette table. «La 11 est fermée, vous êtes à la 2» me dit-on. Ok pas de soucis. Je m’installe et constate que je suis la seule femme de la table. Un lourd silence règne dans la salle. Tout est calme, bien trop calme. Personne ou presque ne semble se connaître et une fois de plus, nous n’avons pas nos pseudos affichés.

David pourrais-tu nous faire des tee-shirts stp au nom de ton blog ? Je pense que ça nous aiderait à ne pas nous rater. Mais des jolis, qui soient un peu féminins.. lol.

Bon, je reviens au tournoi.. Tout d’un coup, on vient nous installer un onzième joueur… Ha bon ? 11 à table ! Je n’ai encore jamais vu ça. L’un des participants émet quelques réserves, et il a raison. On ne lui répond même pas. Du fait que nous sommes 106 au total, n’était-il pas plus simple et surtout plus logique et réglementaire, d’ôter un joueur de 3 tables pour former la 11ème table avec 9 joueurs ?

A chacune de nos places, un petit carton indique les 10 commandements de la poker.fr cup  que l’on nous lit scrupuleusement avant le début de l’événement à l’attention des néophytes qui n’ont jamais joué en live. Les recommandations se terminent par : 10/ du plaisir tu prendras. Hum…

Et du plaisir, je n’en ai pris aucun…. Non seulement ce lourd silence m’a semblé oppressant mais les cartes n’étaient vraiment pas avec moi. Je n’ai strictement rien eu à défendre , sauf 3 mains valables, qu’en plus, j’avoue avoir super mal jouées. Oui, je m’ennuyais. Et je pense que la pire des choses est d’avoir perdu toute motivation. Peut-être avais-je le moral en berne ce samedi là, parce-que je n’ai pour ainsi dire rien tenté et j’ai même suivi bêtement comme une entêtée une grosse relance avec juste une paire de dame au flop, ce qui a occasionné le plus beau pot de la matinée d’ailleurs, et je me suis retrouvée très short. Les deux autres avaient, l’un quinte et l’autre full. J’ai terminé 94 ou 95 ème moins de 10 minutes avant la pose de midi et demie, avec as dame en main. Je fais tapis. Mon voisin de gauche me suit. Flop, 33 et 10. turn, 10, river 10. Mon voisin a une paire de 4, donc full. Boum, out !

Et oui, du plaisir je n’ai pas pris. Ni l’adorable Fridgette (allias Babette sur le forum), partie de Lyon à 5 heures du matin et qui est sortie la première. Bien qu’ayant gagné une mallette, elle était folle de rage contre les joueurs de sa table qui lui ont continuellement donné des leçons de poker dès qu’elle jouait. Ils ont réussi à la déstabiliser et à lui faire perdre tous ses moyens.

Car, n’oublions pas qu’il ne s’agit que d’un jeu, qu’il était gratuit, donc que nous ne mettions en cause ni notre maison, ni nos lingots d’or et que nous étions là tout simplement pour le plaisir de jouer en live, même si atteindre la finale de Monaco était un beau challenge. Il est bien possible qu’autour d’un café offert à l’arrivée des joueurs, nous aurions trouvé le moyen de parler, de faire connaissance, d’échanger nos pseudos et de retrouver les potes des soirées virtuelles de poker, ainsi l’ambiance aurait sûrement été plus chaleureuse entre nous., surtout que le lieu était magnifique. Peut-être en fut-il autrement l’après-midi. Mais je n’y étais plus. Toujours est-il que cette idée de tournois live par région est excellente et j’espère qu’elle sera reconduite les années suivantes.

La matinée a été filmée. Il parait que c'était l'équipe d'Envoyé Spécial.

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 00:01

ondine.jpgLes freerolls : entre guerre et paix !

On croise de tout, aussi bien au poker que sur tous les jeux en ligne, c’est à dire du joueur le plus stupide au plus prétentieux, du plus insolent au plus aimable, du plus obscène au plus drôle…. C’est donc le reflet de la société avec des jeux de rôles où certains se créent une autre personnalité et où d’autres sont d’une émouvante authenticité.

Caché derrière son écran on peut tout se permettre. Parler de ses drames un soir de déprime, draguer sons vergogne, jouer au dictateur, faire éclater de rire les autres joueurs, faire croire qu’on est un homme (ou une femme), mentir sur son âge, être super amical et aborder des tas de sujets…. Et surtout partager une passion, celle du jeu. Il y a les bons perdants et les autres qui seraient prêts à vous exploser la tête si vous étiez en face d’eux parce qu’ils détestent perdre. Les filous, les sacrés bluffeurs, les qui font tapis systématiquement, ceux qui n’osent pas, les calmes, les agressifs, ceux qui se prennent pour le roi de la table, les doux et tendres qui se font piéger…. Et j’en oublie….

Les freerolls en sont l’apanage. J’ai le souvenir d’un joueur, qui, furieux que je l’ai sorti dès le premier tour, m’a suivi pendant près de deux heures sur chacune des tables où je me trouvais pour m’insulter sans vergogne. Au début, je lui ai répondu pour finir par me taire en espérant qu’il se lasserait. Que nenni ! Il ne m’a pas lâché et je ne comprend pas quel était son plaisir à bousiller sa soirée à me harceler au lieu d’aller jouer ailleurs.

On y trouve aussi ceux qui sont persuadés d’être les plus forts de tous. Agressifs, ils relancent systématiquement. Ha oui ça marche une fois, deux fois, voir même cinq fois et ils deviennent chip leader de la table… Là, et on croirait raconter une fable de La Fontaine, ce joueur se prend pour le king de la table… Il est le plus fort, le plus intelligent, il nous entube tous… pense-t-il… Ha oui ? Car bien sur au bout d’un certain temps, qui peut parfois être assez long, ce qui permet à ce roi de prendre encore plus d’assurance… quelqu’un va le suivre… et là… Plouf, il est mis minable, il est bafoué, ridiculisé… d’avoir cru pouvoir bluffer tout le monde. Et bien souvent, il est éjecté du tournoi alors que si il avait joué plus finement, non seulement l’ambiance de la table aurait été plus agréable, mais surtout il était fort possible qu’il se retrouve dans la bulle.

Les lotoman sont pas mal non plus à faire "All in" à chaque tour. Comme si la seule touche existante sur leur écran était « tapis »… bon ceux là ne tiennent pas longtemps même si ils sont très, mais alors très énervants.

Et puis heureusement, on croise une majorité de bons joueurs. La preuve avec Le Défi des Etoiles sur EurosportBet avec les trois tournois qui n’ont été que du bonheur avec du bon et vrai poker. Ambiance super sympa, un très très bon niveau, un grand respect entre nous, le plaisir de jouer, les uns soutenant les autres, des réflexions pleines d’humour, de l’amitié et une belle entente. Malheureusement, j'ai terminé 4ème place, la pire place, le 20 avril, et j’attend avec impatience la demie finale, le 30 pour me qualifier. On peut juste regretter que les blinds augmentent si lentement… toutes les 15 minutes. Le premier tournoi a duré près de 5 heures avec surtout une très, mais alors très longue bulle de près d’une heure et demie… Ceci prouve le talent de chacun de vous. Bravo à David pour cette super initiative et sa remarquable organisation.

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
10 avril 2010 6 10 /04 /avril /2010 12:12

ondine.jpgUn Heads Up face à Antoine Saout à l’EPEC de Paris – Everest Poker

Comme promis, voici la suite des événements de l’EPEC de Paris organisé par Everest Poker. J’étais sortie du tournoi depuis peu et je parlais avec quelques amis que je croise régulièrement le soir sur le site et dont je venais de faire connaissance en live. J’entend une annonce au micro disant qu’il reste quelques places pour jouer avec Antoine Saout. Je cours m’inscrire à l’accueil sans savoir de quoi il s’agit. Seul le nom d’Antoine m’avait motivé.

Un quart d’heure plus tard, tirage au sort et me voilà la première sélectionnée… Quelle chance car seulement 4 joueurs avaient ce privilège. Nous étions donc 3 femmes et un homme. On rapproche deux tables, Antoine Saout se place entre les deux, chaque table est dotée de deux dealers… un à chaque bout. Ha bon, me dis-je sans vraiment chercher à comprendre. On dispose d’un stack de 500 et la partie commence. Petite blind 10, grosse blind 20. Je vois mon voisin relancer de 75, oups je ne peux pas suivre pensais-je alors qu’Antoine Saout nous tourne le dos pour être face aux deux joueuses de l’autre table… J’étais tellement contente comme une gamine de 15 ans face à son idole, que je ne comprenais strictement rien à ce qu’il se passait. Pourquoi, alors que mon voisin relance, ne suis-je pas concernée par son attaque…. Et là, j’avoue au risque de paraître stupide, mais bon, j’assume, sinon j’aurais pu narrer les choses autrement…. qu’étant donné que je n’avais rien écouté et que je m’étais assise sans chercher à comprendre de quel style de jeu il s’agissait, qu’il m’a bien fallu 5 bonnes minutes pour découvrir qu’il s’agissait en réalité de quatre heads up, soit Antoine Saout seul en tête à tête face à quatre joueurs…. D’où un dealer pour chacun…. Ha, mais ça change tout alors ! C’est même nettement plus amusant.  

Pour les quelques uns qui l’ignorent, je rappelle qu’à 25 ans, Antoine Saout a terminé troisième du Main Event WSOP 2009 à Vegas et a réalisé la plus grosse performance de l’histoire du poker français en réussissant le formidable exploit de se hisser en table finale le 8 novembre 2009. Et moi, petite joueuse sur internet et de temps en temps en live, je me retrouve face à lui. Face à ce jeune homme adorable, au visage d’ange.

Pendant un bon quart d’heure j’ai d’excellentes mains et il ne suit pas mes relances. Par contre, impossible de choper son regard, il est très concentré et les quatre parties se déroulent rapidement. Je suis de grosse blind à 30, j’ai valet dame, je relance à deux fois la blinds, il suit…. Au flop un valet, je mise 60, il suit toujours, au turn, rien, check de nous deux, puis une dame à la river, le pot est de 240, je mise 150…. Enfin il me regarde, hésite et me dit en souriant: je vous fais confiance. Ca y est, il m’a vue…. Oui, il sait maintenant contre qui il joue, sauf que du fait que je mène la partie depuis un bout de temps, ça l’énerve. A partir de ce moment là, il va systématiquement relancer sur la blind à 125…

Autour de nous, un monde fou suit les échanges et derrière moi, un fan club épie chacun de mes gestes… C’est assez grisant, je l’avoue.

Donc Antoine relance systématiquement à 125, je n’ai plus de bonnes cartes, rien à défendre et je n’ose aucun bluff. J’aurais dû tenter, mais je n’étais pas face à n’importe qui non plus. Je me couche et il me pique toutes mes blinds qui augmentent très rapidement… blind a 100, il me reste 170 environ. J’ai as et 2 dépareillé, le genre de main que l’on ne joue jamais, mais là pas le choix, je fais All in. Et là, il ne regarde même pas ses cartes et me dit : ok je suis. Il retourne son jeu, 3 et 6 dépareillé. Ça me rassure….j’ai peut-être une chance. Grande tension de ma part, je ne veux pas encore sortir, nous n’étions plus que 3 dans ce HU et je n’avais qu’une envie, prolonger ces instants privilégiés. Mais qu’est ce qu’il sort ? Un 3 et un 6 !

Bisous de sa part et remerciements de mon coté. J’étais à la fois ravie d’avoir joué face à lui et bien entendu déçue d’avoir perdu. Je l’ai quand même mené un bon bout de temps, tout en sachant pertinemment qu’il allait bien finir par me chercher et me déstabiliser. Il était aisé pour un champion tel que lui, de constater que je n’étais pas à son niveau. Enfin, pas encore…. Je ne désespère pas… J’ai bien le droit de rêver non ?

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
3 avril 2010 6 03 /04 /avril /2010 10:46

ondine.jpgTournoi Live, EPEC Paris – Everest Poker

Vous êtes nombreux à le savoir et à avoir été qualifiés les 27 et 28 mars à l’EPEC de Paris, le tournoi live organisé par Everest dans une salle proche de la Porte d’Italie. Ce sont 8 communautés de 45 joueurs, donc 360 joueurs venus de toute la France, qui se sont retrouvés le samedi. Les 5 premiers de chaque groupe se qualifiaient pour la finale le dimanche. Les 3 gagnants ont remporté un package de 2000 euros pour représenter la France à l’EPEC 2010 qui se déroule en mai aux Canaries. Il en sera de même à Marseille les 10 et 11 avril, les qualifications sont en cours.

Quelle journée et quelle super organisation ! Le samedi 27 mars, pour ceux du matin, dont j’étais, petit déjeuner offert à partir de 9 heures, bon ok, je ne suis pas arrivée à 9 h, mais vers 10 h, mais j’ai quand profité des croissants et autres friandises ainsi que d’un bon café.. euh deux même, histoire de me réveiller. Jouer au poker le matin n’est pas trop ma tasse de thé ! Une fois notre bracelet bleu accroché au bras, je faisais parti de l’équipe Antoine Saout, le premier objectif fut de retrouver et de tenter de reconnaître les joueurs que je croise régulièrement sur les tables du soir. Il est fort dommage que nous n’ayons pas pu avoir un auto-collant avec notre pseudo, ce qui aurait facilité les choses entre nous. Mais bon, de fil en aiguille les groupes se formaient et nous étions tous heureux, oui vraiment très contents de voir nos trombines.

A 10h30, chacun a rejoint sa table. J’étais à la 9. Les organisateurs nous ont mis en confiance, nous expliquant certains points précis, tout cela avec le sourire et une disponibilité étonnante.

11 h, début du tournoi, un grand silence s’installe…. Un deepstack de 3000 et des changements de blinds toutes les 20 minutes. Nous sommes dans une véritable ambiance de Casino. Grande salle sans ouverture vers l’extérieur, de petites lumières au plafond qui font songer à des étoiles, au fond, quelques spectateurs et un bar où l’ont peut acheter sandwichs, et boissons et chaque table est dotée d’un dealer.

Début, petite blind 25, grosse blind 50 bien sur. Pas de bluffeur exagéré à ma table comme ceux que l’on voit sur les freerolls qui font "All In" avec as et 2 dépareillé ou avec bien pire. Non, on se regarde, on se cherche, on ose à peine. De mon coté, je n’ai strictement rien à défendre pendant un bon bout de temps. J’espère que ça va changer. J’attend, je passe, je call, je check… je me couche…. Enfin, les choses s’arrangent plutôt bien, je reraise, je remporte le pot et cela plusieurs fois, pour me retrouver toujours en jeu à la pause soit une heure vingt après le début du tournoi. Il est presque midi et demi, on doit quitter la salle et nous sommes, pour la plupart, bien contents de sortir fumer une cigarette. Humm elle était désirée celle là…lol…

J’ignore combien de joueurs étaient sortis du tournoi à ce moment là, mais pour eux, des cours de cash game étaient organisés afin de peaufiner ses annonces et sa façon de jouer. J’y ai participé dans l’après-midi et je dois avouer que c’était vraiment super intéressant.

Retour au tournoi. J’ai environ 5500 jetons et suis de grosse blind à 600. Valet dame carreaux, je suis la relance de 600… boum… paire d’as gagnante. Plus tard je suis une blind a 800, grosse erreur de ma part, je n’étais pas en assez bonne position et vu mes cartes pour suivre une relance. A 2800, je suis de grosse blind à 800 avec strictement rien, 7 et 2, un truc comme ça. Mon voisin de gauche est cheapleader de la table, bien entendu il relance je me couche. Petite blind 400, j’ai as et dame…. Ouf…. Bien sur je fais all in. Sauf que Pipoff (qu’il m’excuse si j’écorche son pseudo), donc mon voisin de gauche qui est donc de grosse blind me suit. Il a, tenez-vous bien…. 10 et 6 à trèfle. Et… à la river il a deux paires… pas d’as, pas de dame… Rien, mais rien pour moi. Je sors donc du tournoi en estimant, un peu après, parce qu’il a quand même fallut que je digère cette sortie avec de telles cartes en main, avoir plutôt bien joué, sauf une sacrée erreur dont je parle plus haut.

Je pense avoir terminé dans les 25 ème de mon groupe, d’ailleurs il est bien dommage que l’on n’annonce nulle part le classement des joueurs. Enfin, de mon coté je n’ai rien trouvé. Sauf les photos sur le site d’Everest.

A noter que le nombre de femmes inscrites était assez important pour une fois. C’est rassurant. Le rapport était de 10 à 15% environ. C’est déjà ça. Et je n’ai pas ressenti la moindre animosité envers nous. Ce qui m’était pourtant déjà arrivé lors d’un autre tournoi en live où la présence d’une femme, qui ose en plus gagner, énerve assez ces messieurs…

Après avoir longuement parlé avec d’autres joueurs éjectés du tournoi, de nos tables respectives, des types de joueurs, des énervements de certains face à des joueurs néophytes pour qui la chance du débutant n’était pas une vaine expression…. j’ai donc profité de toutes les propositions mises en place par l’EPEC.

Voilà donc le résumé d’une journée vraiment sympa, qui retrace l’immense plaisir de jouer en live, de rencontrer d’autres joueurs, de pouvoir parler de notre passion, le poker, et de comparer nos façons de jouer. Non seulement l’organisation était extraordinaire et chaleureuse, mais cette journée s’est terminée avec un cocktail offert à tous et un dîner pour les joueurs de l’après-midi. Je ne peux que conseiller à ceux qui n’étaient pas là, d’essayer de se qualifier pour le tournoi de Marseille. Ca vaut le coup. Un grand moment !

Et autre grand moment que vous aurez peut-être la chance de vivre, c'est un Heads up face à Antoine Saout en personne. J'ai eu la chance d'être sélectionnée donc de me retrouver face à cet As du poker.

Mais suspens… ce sera l’occasion d’un autre papier.

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
22 mars 2010 1 22 /03 /mars /2010 00:07

ondine.jpg

Tournois Online, Ligue DavidLPoker – Bwin

 

Bonjour à tous,


Merci pour vos commentaires super sympas qui sont de véritables encouragements.

Aujourd’hui, je reviens sur la ligue DavidLPoker sur Bwin qui s’est déroulée sur trois tournois de qualification pour atteindre la finale dimanche dernier, le 14 mars.

Comme je l’ai déjà notifié, j’ai participé à la première qualification pour arriver dans les finalistes. Je dois dire que l’ambiance sur la table finale était assez étonnante. Vraiment sympa, cordiale, drôle et surtout un très bon niveau de jeu. Puis, le tête à tête avec Edwin fut l’un des moments les plus remarquables. Attention, je ne cherche absolument pas à me mettre en avant, mais alors pas du tout, parce que Edwin est un excellent joueur. La preuve, il a gagné la finale. Mais je ne sais pas pour lui, mais de mon coté j’avais l’impression que nous étions vraiment en face à face et pas dans du virtuel alors que nous ne nous connaissons absolument pas. On ressentait une sacrée tension, on s’est cherché, l’un relançait, l’autre ne suivait pas…. et ainsi de suite…  J’ai cru qu’on allait y passer la nuit…. Mais en fait, ces moments étaient tellement agréables avec cette sacrée dose d’adrénaline qui motive plus que tout, alors que nous étions pourtant qualifiés pour la finale, que j’aimerai revivre ces instants là. Ce n’était pas mon premier tête à tête, mais je dois avouer que cette fois-ci nous étions vraiment dans le jeu, hyper concentrés, à nous épier sans aucune agressivité mais bien sur avec l’objectif de gagner…


La finale… Nous étions 9 qualifiés et seulement 7 étaient présents. Un deepstack de 5000 chips, ce qui permet de voir venir. Les dix premières minutes nous nous sommes cherchés dans un calme étonnant à étudier les ficelles des autres. Ensuite, la partie s’est enflammée. Mais grâce à cette chronique, je tiens à régler amicalement mes comptes avec Piloujean… C’est Filoujean qu’il devrait plutôt prendre comme pseudo… lol… Quel futé et quel bluffer ce joueur. J’ai paire de dame en main, je suis en short stack. 3000 jetons … je relance bien sur… Il me suit…. Preflop, un as sort et deux carreaux. grrrr. Je relance. Il suit….. toujours pas de dame au turn, mais un autre carreau.. Aie aie aie…. A la river aucune dame… je reraise mais effectivement je fais l’erreur de ne pas trop m’aventurer, il est évident que je crains ou l’as ou flush. Il relance de 1400. Je me couche… Il a quoi ? parce qu’en plus il ose me montrer ses cartes…. Une malheureuse paire de 10. Il m’a donc suivit avec 10-4 dépareillé…. Je ne l’ai toujours pas digéré…. lol…. Voilà mon plus grand énervement du soir…. J’étais à la fois furieuse contre moi, admirative du culot de Piloujean et en même temps j’en riais de m’être faite avoir comme une gamine. Cette main m’a totalement fichue dedans et je n’ai jamais pu remonter. Quant à Filou (mdr) il doit encore en rire…. Bravo à toi Piloujean. Mais je ne souhaite qu’une chose, vite te croiser pour me venger….


Avec le recul, il semble évident que cette expérience donne l’occasion de réfléchir sur sa façon de jouer, de s’imposer, d’être sur de soi ou de savoir se coucher. Sauf que chaque joueur est différent, chaque situation est quasiment unique, que notre moral rentre énormément en jeu à l’instant précis où il faut prendre une décision.  Et oui, c’est le reflet de la vie le poker !

 

Ondine75

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 22:09
ondine.jpg

Je suis très heureux de lancer cette nouvelle rubrique "Dans les yeux d'Ondine" en partenariat avec cette joueuse talentueuse qui apportera beaucoup au blog et à nous lecteurs. Merci infiniment à toi pour cette collaboration :)

N'hésitez pas à lui laisser vos commentaires, vos avis, vos réactions ...

Je ne vous en dit pas plus et pour l'inauguration place à son interview vérité.

DavidL : Peux-tu te présenter brièvement ?

 

Ondine : Déjà, comme mon pseudo l’indique je suis une femme et je pense qu’elles sont malheureusement encore trop rares à jouer poker. J’habite à Paris et je travaille dans un domaine que j’adore. Je ne joue pas qu’au poker mais aussi à la belote et à la coinche (ou contrée) sur internet. J’aime bien ces jeux où l’on peut échanger, parler, rire et croiser des gens que jamais on aurait l’occasion de « rencontrer » dans la vie. Certains deviennent des amis virtuels, on arrive parfois à prendre un verre avec d’autres…. C’est la magie et le coté positif d’internet.

 
Depuis combien de temps as tu débuté le poker ?

Je joue depuis 3 ans environ. Je n’y connaissais strictement rien, ni les règles, ni les termes, ni les finesses du jeu. A force d’en entendre parler, j’ai commencé à jouer en virtuel pour enfin me lancer dans des freerolls…. et finir par me passionner pour jouer assez régulièrement. Le poker c’est le reflet de la vie. Voilà pourquoi j’aime tant ça. Je joue sur Bwin, poker770, Everest, Noxwin, Luckyace poker….

Joues-tu en live?
Ha oui bien sur et ça c’est vraiment autre chose que le virtuel. C’est même génial. Le regard, les sourires, les expressions… il faut guetter et épier tout le monde, même le moindre geste. C’est assez étonnant l’attitude des joueurs en live. Surtout face à une femme, mais j’en reparlerai plus tard j’espère. 

 

Quelles variantes connais-tu ?
Le no-limit bien sur, je joue un peu l’omaha mais je n’adore pas cette variante, ou alors c’est moi qui ne suis pas très douée, par contre, j’ai découvert récemment le poker fermé et je dois avouer que c’est vraiment très amusant. Il y a deux freerolls par jour sur Noxwin un à 18h15 et un à 23 h15, il faut s’inscrire une heure à l’avance.


Et laquelle préfères-tu ?
Le no-limit bien sur.


Comment as-tu connu le blog ?

Tout simplement pour obtenir le pass d’un tournoi de qualif sur bwin. Je me suis donc inscrite et comme j’ai terminé 1ère du premier tournoi de qualification, j’y suis retournée pour donner mes impressions, j’ai bien aimé le style du blog, bien présenté, sans fautes d’orthographe (et oui pour moi c’est important), bien écrit (tout aussi important lol) et des adhérents sympas et ouverts à la discussion. Ce qui n’est pas le cas sur tous les blogs. 

Décris-nous la rubrique que tu vas gérer sur ce blog ?

Tout d’abord je tiens à te remercier David de me proposer de participer à ton blog. En fait, j’ai envie de raconter ce que je ressens en tant que femme lors d’un tournoi. Non seulement sur le plan du jeu, mais des attitudes des joueurs. Trop peu de femmes jouent au poker et encore trop peu arrivent en table finale. J’ignore pourquoi et je ne vois pas pourquoi le poker serait un jeu d’homme….. Donc on va un peu briser ce coté macho…. (rires) et prouver que nous sommes aussi fortes et fines, même sûrement plus fines… que vous messieurs….. Non, il ne s’agira pas de vanter à tout prix les mérites de la gent féminine, mais de prouver à vous mesdemoiselles et mesdames que le poker est accessible à tout le monde. Tout ceci avec de l’humour, des humeurs, des témoignages et des compte-rendus.


Pour terminer cette interview vérité, la question que Ondine se pose quand elle prend place à un tournoi ?

Oups, je m’en pose plein….. si j’ai gravement perdu la veille, je me dis : « ce soir, je change de tactique », mais je me garderais bien de dire en quoi je change…..  Je ne vais pas tout dévoiler… D’autres soirs je me dis « allez, suis en forme, je gagne….. ». Parfois j’espère y croiser tout simplement les amis virtuels ou ne pas me faire agresser verbalement par un abruti et si il s’agit d’une finale comme celle de dimanche dernier, alors là, c’est la cata…. Quel stress !  J’ai l’impression de passer un examen. Je savais que j’étais la seule nana en finale, nous n’étions prévus que 9 et nous sommes en fin de compte retrouvés que 7. Un sacré poids sur les épaules même si il faut bien se dire que l’on ne joue pas sa vie ni sa maison….. La concentration est la meilleure attitude et là j’arrive à exclure tout ce qui se passe autour de moi. Bon, c’est pas pour ça que j’ai gagné. Mais j’aborderai cette super finale plus tard...

Repost 0
Published by DavidLPoker - dans Dans les yeux d'Ondine
commenter cet article

Contact Partenariat

davidLpoker@gmail.com

Ecoute la DLPokerRadio !

Rendez-vous sans plus tarder sur :

DLPokRadio.fr

DavidLPoker Communauty

Identifiez-vous pour y accéder !
Votre pseudo : *
Mot de passe : *

Mot de passe perdu ?

Rejoignez ici les  membres inscrits

L'Actu Poker !

Les Gagnants DavidLPoker.fr

lls ont remportés des packages live, des Tickets Tournois, du Cash en participant à un concept DavidLPoker.fr . VGG à eux !

 

     StarDLPokerAcademy Saison2 sur Winamax

 Antonelbea repart avec son Package WPO Dublin  !

--------------------------------------------------

Poker Trésor DLPokRadio.fr Edition4

      Néné51 repart avec 11 000€ via le WPT Mauritius pour 0€ !

-----------------------------------------

 StarDLPokerAcademy Saison1 sur Winamax

  Fournez35000 repart avec 500€ de Bankroll Tournois  !

---------------------------------------

DavidLPoker Tour Spécial WSOP 2012 sur Winamax

  Ricardoc's et son doublé incroyable : Package WSOP + Package WiPT !

--------------------------------
  Le Choc des Générations2 sur ACFPoker

SOIREE VIP au Champs Elysée Alecsendrr fait triompher la Génération Bloggers !

--------------------------------
DavidLWinnerIII sur ACFPoker

  Cartermd2k7 décroche le Sponsoring Online avec + de 200 000€ de Prizepool Cumulés Garantis

--------------------------------
DavidLPoker Academy sur Winamax

Jimbibiz remporte la DavidLPoker Academy !

--------------------------------
DavidLChallenge sur Bwin

JAAkonRIVERS remporte le DavidLChallenge et intègre la Team DavidLPoker !

--------------------------------
DavidLWinnerIII sur ACFPoker

  Cartermd2k7 décroche le Sponsoring Online avec + de 200 000€ de Prizepool Cumulés Garantis

--------------------------------
Triple Chance d' Un Soir sur Pkr

Isa38 : Ticket Tournoi Les Masters avec 10 000€ Garantis au Prizepool

--------------------------------
DavidLSummer 2
Louloute6259 remporte le package pour Dublin, VGG !

--------------------------------
DavidLWinnerII sur PokerStars

  Gui10ps décroche le Sponsoring Online avec + de 800 000€ de Prizepool Cumulés Garantis

--------------------------------

DavidLDUEL sur PokerStars

  Identity décroche sa place au Sunday Spécial à 300 000€ de Prizepool Garantis

--------------------------------

DavidLPokerTour Spécial EFOP 2011
Nantaispkb décroche la victoire au 100K pour + de 20 000€ de Gains
Nantaispkb remporte le Package EFOP !
Kito remporte un package 500€ au Sat, VGG !
KOF Tournoi Prestige et Soirée VIP aux Champs Elysée!

PitPoker : Destination Sat ACF EFOP Package

Audrey : Tournoi Prestige et Soirée VIP aux Champs Elysée!

--------------------------------

DavidLPokerTour Spécial FrancePokerTour

Isabelle remporte le Package FPT !

Eole en Finale du France Poker Tour !

Corsaire : Ticket Main Event de Winamax

--------------------------------
DavidLPokerTour Spécial Marrakech
Thorgal remporte le 3ème DLPT 1000€ Cash !
--------------------------------

DavidLSummer 2010
KaizerMadoff remporte le Package à Dublin !

Winamini : Ticket Satellite France Poker Tour Package d'une valeur de 300 Euros environ

--------------------------------
DavidLWinner sur Winamax

Fournez35000 décroche le Sponsoring Online

--------------------------------
Le Choc des Générations su ACFPoker
SOIREE VIP au Champs Elysée Winamini fait triompher la Génération Sharks !

FabriceK1968 : Ticket Summer Sat Package

Winamini : Ticket Package Mazagan Poker Million et Summer Sat Package

--------------------------------
Challenge "Dont Vous Etes Le Héros"
Lced décroche un Ticket Sat Live France Poker Tour?

--------------------------------
Triple Chance d' Un Soir sur Bwin

Lombriere33 : Ticket Tournoi Super9 avec 10 000€ Garantis au Prizepool

Par Les Bloggers ...